La légende du grand judo est le premier film réalisé par Akira Kurosawa en 1943 (disponible Arte video). Malheureusement, du fait de la guerre, celui-ci du faire face à la censure du gouvernement Japonais de l’époque. Ce qui fait qu’aujourd’hui certaines parties manquent et sont perdues à jamais… Malgré tout il reste un film à voir et à revoir !

     Au début de ce film, on voit maître Yano (Kano) faire face à une bande de plusieurs individus d’une école de Ju Jitsu rivale qui veulent lui donner une « correction »  du fait de l’essor de son école ! Lors de ce combat, maître Yano se met dos à la rivière et projette ses adversaires dans l’eau, les uns après les autres.

     Lorsque je fais voir ce film, la première question que je pose est : « Pourquoi maître Yano s’est-il mit dos à la rivière ? » Et la réponse est quasiment toujours : « Pour mettre (ou jeter) ses adversaires dans l’eau… » Réponse simple, directe et… incomplète, car la fait que ceux-ci se retrouvent à l’eau n’est en fait qu’une conséquence de ce placement. C’est en fait le problème de notre société moderne où l’on se contente des apparences, où l’on ne se pose pas les bonnes questions, où l’on est influencé, manipulé, et où l’on ne veut pas voir plus loin et aller au-delà des choses. Question de facilité.

     Alors pourquoi maître Yano s’est-il mit dos à la rivière ? C’est une question de stratégie, ainsi aucun de ses assaillants ne pouvaient se glisser dans son dos pour l’attaquer…

     Et si l’on parlait aussi de l’éveil de Sugata Sanshiro (Saigi Shiro) dans la marre !!!

     Toujours aller plus loin, se poser les bonnes questions et ne jamais se fier aux apparences.