On pourrait aussi dire « aller à l’essentiel », mais c’est surtout apprendre à gérer son temps de façon efficace en évitant ce qui n’est pas utile à la pratique ; le facteur temps étant souvent ce qui nous limite. Ainsi il convient d’en disposer au mieux afin de progresser au maximum.

     Pour commencer prenons l’exemple de la formation du corps, en particulier le système cardio-vasculaire. Quel est le plus utile dans la pratique : entraîner le corps à un effort long et régulier (endurance) ou à un effort bref et intense (résistance) ? La méthode d’entraînement n’est pas la même, ni même le temps ç y consacrer : soit l’on fait 1 heure de footing régulier, soit l’on fait 20 à 30 minutes de HIIT ou de Tabata… Même chose pour le travail musculaire où l’on recherche soit la force, soit la résistance, soit la puissance et la vitesse… Après il reste les étirements et les assouplissements, mais là c’est un domaine qui obligatoirement prend du temps (une bonne séance dure entre 45 et 60 minutes).

     Dans la partie technique on cherchera d’avantage un mouvement juste plutôt que beaucoup de répétition avec une mauvaise forme de corps. Il faut d’abord travailler le geste puis mettre progressivement de la vitesse sans mouvement parasite. Il faut aussi apprendre à rester concret et réaliste, enchaîner 5 ou 6 clés articulaire en continue est strictement inutile et contre-productif au combat. Cela fait bien lors d’une démonstration mais en pratique on doit avoir une clé avec finalité et enchaînement suite à une réaction adverse, mais pas plus. Même chose pour les Atemi, on effectue notre enchaînement en Hakei sur les Kyusho et l’on recommence en repartant de la position initiale. Ce n’est pas de la boxe où l’on enchaîne coup après coup sur un sac. On recherche explosivité, puissance, précision, sur un très court laps de temps. Ici il est extrêmement important de sortir de ce rituel qui nous fait faire les exercices comme tout le monde…

     Savoir gérer son temps et aller à l’essentiel, éviter les pertes de temps, savoir ce que l’on fait, pourquoi on le fait et ce que cela nous apporte. Ne pas hésiter non plus à s’établir un programme (concret et réaliste) en fonction de nos objectifs, comme une personne qui veut perdre du poids. Un objectif : perdre du poids, méthode : restriction alimentaire avec établissement de menue pour chaque repas (avec les portions) et activité physique progressive pour redessiner le corps avec, aussi en objectif, tel ou tel partie de celui-ci…